M. Colloghan

mardi 28 août 2018

RiMAFLOW VIVRA !



Ils ont contraint la coopérative RiMaflow à la fermeture et arrêté son représentant légal en proférant des accusations diffamatoires. 

 

Ils ne réussiront pas à effacer son projet social !


Massimo doit être remis immédiatement en liberté !

Ils ont tout essayé pour empêcher la récupération d’une usine abandonnée à Trezzano sul Naviglio : véritable projet mutualiste de reconstruction sociale après le licenciement de 330 personnes. L'importance du “savoir-faire solidaire”, de l’empreinte écologiste, la capacité à créer 120 emplois à partir de rien, la construction d’un réseau d’économie sociale et solidaire populaire Fuorimercato, l’engagement contre la criminalité organisée - à laquelle ont été associées de nombreuses entreprises et institutions du Sud-ouest de Milan  - ont fait la force d’une résistance en actes depuis bientôt 6 ans et ont permis de faire vivre l’une des expériences d’autogestion ouvrière les plus significatives.

Ils ont profité de l'expérimentation du recyclage du papier peint (représentant 3,6% du chiffre d’affaires de RiMaflow, voire même une perte économique pour la coopérative car s'agissant seulement d'un investissement de formation) pour désigner RiMaflow comme membre d'une association de malfaiteurs impliqué dans le traitement illégal des déchets : soit l'accusation la plus paradoxale et scandaleuse qui puisse lui être conférée.

L’implication dans des activités criminelles de certaines sociétés, avec lesquelles RiMaflow a eu à faire pour l’utilisation de machines et de déchets à recycler, ne signifie en aucun cas l’implication de la Coopérative et de son représentant légal Massimo Lettieri dans de telles activités honteuses. Et nous le démontrerons !

Mais en attendant, la séquestration des biens mobiliers et immobiliers, des comptes courants, du système informatique de l'administration a nui violemment à la Coopérative dans toutes ses activités régulières, l'empêchant  de payer les salaires, les impôts, les factures et les charges fiscales (TVA, taxes ...), ce qui aura des conséquences dramatiques sur le long terme.


Tout ceci est injuste et intolérable !

Le moment est très grave : c'est pour cela que nous appelons à une importante campagne de résistance. Que chaque réalité solidaire se mobilise sous toutes les formes possibles : c’est le moment de montrer de quel côté l’on se trouve !!!



Cooperativa RiMaflow

Associazione Occupy Maflow

Fuorimercato, autogestione in movimento


https://rimaflow.it/




Trezzano sul Naviglio, 1 agosto 2018
(Traduit de l'italien)

1 commentaire: